J'avais pensé à commencer par m'excuser platement pour ce silence de plusieurs mois, par vous dire à quel point j'étais désolée de vous avoir laissés dans le vide sans un mot, sans une explication alors même que justement je venais de prendre la résolution d'être plus assidue, mais plus je pensais à ces excuses, plus je me sentais morveuse, moins j'avais le courage de revenir, bref, le cercle vicieux dans toute sa splendeur.

Finalement j'ai bien réfléchi et en fait, on va plutôt de faire comme si de rien n'était.

Voilà, mon dernier post était donc hier et pour ceux qui auraient perdu le fil depuis que nous nous sommes quittés, je vous résume en quelques mots l'essentiel de ce qui s'est produit, histoire que nous repartions sur de bonnes bases.

Alors, depuis hier, le Bébinou a eu 18 mois et il est brutalement tombé de son piédestal. Désormais, vous ne verrez donc plus sur ce blog aucune allusion subtile au caractère paisible du plus petit des trois, le masque est tombé, le Bébinou a révélé sa face cachée.

Par exemple le Bébinou qui contrairement aux deux autres avait eu la courtoisie d'apprendre à dire "Maman" avant tout autre mot (et notamment avant le prénom de la nounou), prend aujourd'hui un malin plaisir à appeler Camille Maman et à se précipiter vers elle, pour un câlin à chaque fois qu'il est contrarié c'est à dire, à chaque fois qu'on tente de lui changer sa couche, de le mettre à table, de le sortir de table, de le mettre au bain, de le sortir du bain, de le mettre au lit, de le sortir du lit, de l'emmener au parc, de le ramener du parc...

Je pourrais continuer comme ça un moment, mais rien que l'énumération me fatigue.

Aussi, depuis hier, le Bébinou a accru son vocabulaire de deux mots:

"Tolo!" pour de l'eau, qui désigne aussi bien de l'eau que du jus d'orange ou du lait et plus généralement, tout ce qui est susceptible de se boire, qu'il vocifère à chaque fois qu'il en a l'occasion, la ponctuation faisant partie intégrante du mot,

 "Non!" (idem pour la ponctuation).

Maintenant que le Bébinou parle, nous avons régulièrement avec lui de longues et enrichissantes conversations:

" - Tolo!

-...

_ Tolotolotolotolotolotolooooooo!

- Tu veux de l'eau, Choupinou?

- Non !"

Non, est de loin son mot favori et une réponse de principe à chaque phrase qu'on lui adresse. C'est même une réponse de principe à chaque phrase qu'on ne lui adresse pas puisque parfois il suffit juste de regarder le Bébinou pour s'entendre répondre "Non!".

Du coup, Camille reprend son titre de championne toute catégorie de la plus mignonne des trois et même Aurélien se retrouve à nouveau dans la course, c'est dire combien Corentin s'est montré décevant récemment.

Aurélien, quant à lui, a eu son éruption cutanée annuelle.

Comme tous les ans, avec le retour du printemps Aurélien bourgeonne, et comme tous les ans avec le retour du printemps nous nous retrouvons chez le pédiatre.

Au printemps dernier, nous avions gagné successivement une varicelle et une scarlatine et cette année, à titre de lot de consolation, le pédiatre a envisagé, ou plus exactement, n'a pas exclu, une rubéole.

Aurélien s'est donc retrouvé privé d'école pendant 8 jours et alors que je le ramenais à la maison après que le Directeur m'ait gentiment fait comprendre qu'il y serait mieux jusqu'à ce qu'on ait la certitude qu'il n'avait pas la rubéole, Aurélien qui ne croyait pas à sa chance, me répétait: "Ze sais pas pourquoi il a dit ça, mais en tout cas c'est grôlement, grôlement zentil..."

Au final, il s'avère que son éruption cutanée n'était rien de plus qu'une éruption cutanée et Aurélien vit maintenant dans l'espoir, régulièrement déçu, que le moindre bouton va lui valoir quelques jours de vacances.

Camille a eu 6 ans, elle a perdu une dent le 1er avril, a eu la bonne idée de mettre un tic-tac sous son oreiller à la place de sa dent, pour faire une blague à la petite souris.

La petite souris, cette gourde, s'est faite avoir comme une bleue, bref on a bien rigolé.

Depuis, Camille qui est beau coup plus sensible au comique de répétition qu'au concept des blagues les plus courtes, échafaude nombre de plans machiavéliques pour conserver la prochaine dent qui tombera tout en refaisant une blague à la petite souris.

Encore de bons moments de franche rigolade en perspective...

P-A a eu 35 ans et ne veut toujours pas qu'on parle de lui sur ce blog. Vous n'en saurez donc pas plus.

Nous avons tous eu des poux.

J'ai encore du mal à en rire...

Nous avons tous re-eu des poux, le Bébinou plus que les autres, plus j'y pense, moins c'est drôle...

J'ai eu 34 ans, mais pas en même temps que des poux, c'est déjà ça.

Malgré tout, avec mes 34 ans sont venues des perspectives alléchantes:

L_ger_et_Douillet_avec_La_Droguerie

Mais comme, mes 34 ans ce n'était qu'hier, les photos de mes premières réalisations seront pour plus tard, je n'ai pas encore eu  le temps de finir...

C'est néanmoins en bonne voie et les premières photos ne devraient pas tarder.

Je pense qu'on a à peu près fait le tour, mon blog est donc vivant, merci à Sam qui n'a eu de cesse de m'inciter à le reprendre et à Lucie, qui passait par là et qui par son gentil message, m'a convaincue de m'y remettre.

A très bientôt.