Je reconnais, c'est la honte, pas un seul petit signe de vie, pas un message, pas une photo depuis deux semaines....

Le pire, c'est que j'avais pourtant plein de choses à vous raconter... à commencer par mon désastreux essai de macarons.

Mais bon, voilà, d'une part j'avais deux projets en cours que je voulais désespérément boucler, d'autre part, je reconnais que j'ai eu quelques moments un peu chargés au boulot et ce d'autant plus que ma semaine de boulot s'est achevée mardi soir...

Et oui !!! Vacances depuis mardi soir !!! Vacances jeudi et vacances vendredi alors même que les enfants eux, ils étaient à l'école!!!

De vrais parents indignes je vous dis. Aucun scrupule. ça se met en vacances et ça glande toute la journée à la maison pendant que leurs enfants triment à l'école...

Enfin bon, ça glande, ça glande, c'est vite dit. D'abord il y avait le bébinou quand même avec nous. Et même si le bébinou est le plus mignon des trois super mignon, il n'y a rien à faire, quand il se retrouve tout seul avec ses deux parents, il est content et il le fait savoir. Toujours à jouer, toujours à rigoler, épuisant je vous dis.

Bon, je vous rassure, au milieu de tout ça, j'ai quand même trouvé le temps d'aller avec Sam dans le temple du tricot parisien, d'où je suis repartie les bras relativement chargés... avec encore 4 longs jours devant moi pour donner naissance à tous mes projets.

Résultat:

Echarpe_liberty

Là, je reconnais, je suis hyper fière. Bon, d'accord, c'est la copie quasi conforme du modèle du bouquin de la droguerie, mais elle a été réalisée entièrement de mes blanches mains et le résultat est suffisamment satisfaisant pour que je puisse envisager de la porter sans rougir au bureau demain.

Il s'agit donc d'une écharpe en liberty, pompons, perles, huile de coude et je ne sais quoi d'autre encore et toutes les fournitures, sauf l'huile de coude viennent de la droguerie.

Evidemment l'acouchement n'a pas été sans douleur, mais que voulez-vous, on n'utilise pas impunément une machine à coudre pour la première fois de sa vie sans quelques difficultés. Alors oui, le liberty, la machine, les pompons, les perles et les enfants ont bien failli passer par la fenêtre à deux ou trois reprises, mais ce qui compte, c'est que ma persévérance à fini par payer que je peux inscrire cette nouvelle victoire à mon actif.

Pour l'avenir, ce qu'il faut retenir, c'est que manifestement, la couture et moi ne sommes pas faites l'une  pour l'autre et il sera donc plus raisonnable que je m'en tienne exclusivemnt au tricot...avec bien sûr quelques exceptions:

IMG_7265

 

Après la couture, les bijoux ! N'ayons peur de rien, la totale, boucles d'oreilles et sautoir cage à oiseau également réalisé avec le matériel de la droguerie.

J'aimerais vous dire qu'ils ont également été entièrement réalisé de mes blanches mains, mais ce serait faire abstraction du gros coup de main que m'a donné Sam dont la patience et la minutie dépassent largement les miennes.

D'aucuns diront que le total look cage à oiseau est un peu too much et on ne pourra pas les en blâmer, mais que voulez-vous, quand on aime on ne compte pas et gardez quand même à l'esprit qu'initialement j'avais aussi prévu des pompons sous les perles des boucles d'oreille.

Sachant celà, vous conviendrez que j'ai finalement su faire preuve d'une certaine sobriété.

Histoire de me donner bonne conscience et de tenter de faire oublier au monde entier que je suis une mère indigne qui prend des vacances pour aller faire du shopping entre copine quand ses enfants sont à l'école, j'ai également réalisé un petit collier sur le même modèle pour Camille.

Pour les garçons en revanche, rien du tout, mais si on arrive à oublier que je suis une mère indigne, ce sera déjà beau, il ne faudrait quand même pas qu'on en vienne à penser que je suis une mère parfaite.

Je tiens à me ménager une marge de progression, moi.


 

A part ça, si je vous disais que je suis revenue de La Droguerie sans m'être réapprovisionnée en laine, vous ne me croiriez pas et vous auriez raison:

IMG_3100

 

Comme d'hab, alpaga plumette couleurs Aster-chocolat glacé. Ce qui va monter sur mes aiguilles avec cette petite merveille?

Pour le moment c'est encore un secret mais je trouve la couleur tellement chouette que je n'ai pas résisté à vous montrer les pelotes.

ET voilà qui clôt le chapître de la droguerie cette semaine.

A part ça, j'ai mis mon absence à profit pour achever deux ou trois projets, dont naturellement mon Trico'13, maintenant que je fais partie du club. Comme le thème du mois de novembre, c'était l'accessoire de l'hiver, et bien c'est mon textured que je suis finalement parvenue à faire tomber de mes aiguilles, qui va m'aider à conjurer le sort ce mois-ci.

Pour finir, ma grande grande fierté, c'est ça:


Gilet_Camille_2

Le gilet de Camille enfin fini. Tricoté en 5 avec de la Cascade 220 Amarante (trois écheveaux), d'après ce modèle, adapté en taille 6 ans.

Rapidement, le tuto pour la taille 6 ans aux aiguilles 5:

Monter souplement 70 mailles.

Tricoter 28 cm et augmenter de chaque côté de 25 mailles pour réaliser les manches, on a alors 120 mailles.

A 12,5 cm du début des manches, rabatre sur l'envers du tricot pour former l'encolure comme suit: Tricoter 42 mailles, rabattre 36 mailles, tricoter 42 mailles.

Devant droit, monter les mailles, tous les 2 rangs, 3 fois 6 mailles.

La suite, c'est comme sur le modèle d'origine sauf que naturellement, on rabat 25 et pas 20 mailles pour finir les manches.

A bientôt !